14 juin 2013

The Bling Ring - Un film trop lisse



De Sofia Coppola, j'ai tout vu. Sans pour autant me la péter puisque la fan absolue de Louis Vuitton n'a pas fait des dizaines de films. J'avais adoré Virgin Suicides que j'avais vu entre deux cours au lycée, j'avais eu une soudaine envie d'aller à Tokyo après avoir vu Lost in Translation, j'ai acheté des All Stars pour faire comme sa Marie-Antoinette, j'ai presque voulu faire un gosse quand Somewhere m'a montré qu'on pouvait rester rock'n roll tout en étant parent. Vais-je aller vivre à LA et faire ma Nicolette ? 

C'est l'histoire de Rebecca, jeune fille de bourges dont la mère est trop souvent absente, et de Marc, jeune mec qui est capable de décrypter la tenue d'une star comme seuls les experts de mode savent le faire. Tout deux vont devenir amis. C'est, du moins, ce que pense Marc. Becca est en réalité une grande manipulatrice : elle sait y faire la p'tite avec les gens qui l'apprécient. Elle entraîne donc Marc dans son adulation des starlettes pathétiques d'hollywood : les Paris Hitlon, Rachel Bilson, Lindsay Lohan... Elle veut les mêmes fringues qu'elles, les mêmes chaussures, les mêmes sacs, les mêmes bijoux... Et le même mode de vie. La table VIP en boîte, c'est le minimum pour Rebecca. Un seul moyen de réaliser ce rêve d'identification : braquer les maisons des stars qu'elles admirent et dérober certaines de leurs possessions. Marc la suit, tout comme Nicki, Chloe et Sam, trois jeunes californiennes tant par le style que par les "oh my god". 
Sauf que les novices n'ont pas prévu toutes les caméras cachées dans les villas qu'ils pénètrent et dévalisent... Tout ça va bien finir par mal tourner. 

The Bling Ring, issu d'un fait divers,  est un bon film mais un pas terrible Sofia Coppola. Pour celles et ceux qui ont aimé ces précédents films en se disant à chaque fois "waouh" risquent d'être un poil déçus. Ne nous méprenons pas, J'ai aimé ce film, mais je l'ai trouvé trop lisse. Je m'explique : lorsque je sors d'une salle de cinéma, j'ai envie de revenir sur la réalisation, le scénario, j'ai envie de partager avec la ou les personnes qui m'ont accompagnée leurs ressentis sur le film. Et là, rien de tout cela. The Bling Ring n'a éveillé en moi aucune émotion : je me suis simplement laissée porter parfaitement passivement pendant cette heure et demi dans la salle obscure. La réalisation est, à mon sens, bien trop lisse. Je ne suis pas en train de dire que chaque film doit comporter une morale, mais un sujet aussi symptomatique de notre société obnubilée par le star system aurait mérité plus de piquant, plus de risques...

Les acteurs sont bons, en particulier Chloe que l'on voit malheureusement trop peu, mais qui est la californienne dans tout ce qu'elle a d'enviable et de détestable. Emma Watson dont on parle beaucoup (trop ?) n'est pas amazing dans cet opus Coppola. Elle est fausse quand elle essaie d'être une LA girl, mais redevient douée quand elle chiale pour s'excuser avec hypocrisie. Qu'en penser ? Je ne sais pas trop. Marc est parfait, quand le stress le fait tourner en rond, quand il enfile ses talons aiguilles... Et quand il sait que la police est là. 

La vie à LA est ici bien décrite, mais je n'ai pas réussi à rentrer dans le film. Je n'irai pas vivre à LA. 

Je répète cependant que j'ai passé un bon moment. J'attendais cependant trop. Mais je conseille ce film qui, au final, passe sans prise de tête. 

26 mai 2013

De mariage.


Le 10 mai, j'étais invitée à un mariage. Je me suis déguisée en pamplemousse/Zoro.
C'est pas mal, hein ? 


Robe : Claudie Pierlot
Veste : Esprit
Chaussures : Repetto
Chapeau : H&M