23 mai 2012

Noir sous blanc

Mardi matin, après un lundi soir arrosé qui s’est fini tard, le réveil est difficile… très difficile. Pas le temps de petit-déjeuner, juste quelques minutes pour prendre une douche qui n’aura pas servi à me donner la pêche tant attendue.

Je prends le premier pantalon à portée de main, un tee-shirt blanc pour éviter un code couleur douteux, et une veste beige pour rester dans des tons neutres qui n’attireront pas le regard sur les cernes de 3 centimètres de hauteur et les cheveux en bataille que j’ai pourtant essayé de dompter (bon, sans trop de virulence ni de motivation, je l’avoue).
Arrivée au bureau en sueur (mais en sentant toujours très bon, merci Mister Fa), je décide de tomber la veste, histoire de ne pas laisser une mauvaise odeur de transpiration envahir la pièce. Et là, c’est le drame…



J’ai mis un soutien-gorge noir en dessous d’un tee-shirt blanc. Je le fais souvent, mais pas pour aller au travail. La piste de danse n’attend que ça, elle kiffe le soutif visible sous un tee-shirt un peu loose. Le bureau, lui, préfère la sobriété du ton sur ton, des seins qui restent cachés sans pour autant être niés.

Prendre sur soi et garder une veste puante sur le dos, ou jouer la fille sexy dans un monde pas funky ? J’ai décidé d’exhiber mon sublime corps toute la journée.
Pourquoi ? Non, pas pour me la péter, mais parce qu’entre chlinguer en bourgeoise coincée et sentir bon en pétasse décolleté, mon choix est vite fait !

Pourquoi ? Parce que je n’ai pas un corps de bombasse qui suscite des convoitises, parce que sous mon tee-shirt, il n’y avait, pour ainsi dire, pas grand-chose à voir !

 Je n’ai eu droit à aucune réflexion désobligeante, à aucun regard inquisiteur, et surtout à aucun « Merde, Malou, tu sens pas bon ! ».

Sur ce bonne journée :-)

11 commentaires:

  1. C'est tellement vrai ! ! Je fais le même genre de chose que toi ! ! et à chaque fois, les remarques désobligeantes ne sont jamais énoncées !
    La bisouille !

    RépondreSupprimer
  2. regarde hier j'étais en jupe tout le monde était trèèèès surpris, et les mecs (bon ce sont des blagueurs) dès que tu as un truc un peu féminin on va dire se gênent pas pour te le dire :) mais bon ça reste sympa quand même hein

    RépondreSupprimer
  3. mdr !
    Heureusement que tu m'as dit de venir commencer par te lire ! Ca valait le coup rien que pour cet article :D
    FInalement, plus de peur que de mal <3

    RépondreSupprimer
  4. en espagne ils sont super machos, ils diraient rien mais ca jaserais. Donc ca me donne envie de faire pareil hihi pour les empecher de bosser et les déconcentrer..sauf que je bosse...avec mon mec!!

    RépondreSupprimer
  5. Ca ne m'arrive pas souvent, mais ça ne me choque pas du tout. Ca reste discret. Et à choisir entre ça et la transpi toute la journée, le choix est vite fait !
    Bonne journée, bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Ne bossant pas dans une société stricte, je ne réalise pas vraiment que ce genre de considérations existent. Et lorsqu'on me le rappelle, comme avec ton article, je tombe toujours des nues! C'est fou que l'on bloque encore sur ces choses-là, de nos jours.

    RépondreSupprimer
  7. Comme je suis contente d'être enfin en état de retrouver la blogo!
    Et tu as eu bien raison, il faut toujours rester digne dans l'adversité! ;-)
    Bizzz!

    RépondreSupprimer
  8. Moi ca ne me choque pas bien au contraire !!

    RépondreSupprimer
  9. Ce post est vraiment drôle :) et vive le soutien gorge noir sous le t shirt blanc.

    RépondreSupprimer
  10. lol!!
    Ils t'auraient vraiment dit que tu ne sens pas bon?
    Tant que t'es pas toute nue, hein!

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage sur CCCandCo. :-)