10 août 2012

Le lipstick bonne mine !


Lors d'une de mes pérégrinations dans la rue des Francs-Bourgeois, je fis une halte au magasin Claudie Pierlot. Ceci n'a rien de surprenant, je m'y arrête à chaque fois. A tel point que désormais les vendeuses et vendeurs toutes et tous charmant(e)s et de bons conseils me reconnaissent. #vismavied'addict.

Ce jour-là donc, une petite vendeuse super mignonne avec ses cheveux noirs et son teint diaphane portait un rouge à lèvres ultra flashy et hypnotisant tellement la couleur était vraie et pleine. Je lui dis que ses lèvres étaient magiquement belles (ou à quelques mots près, il peut m'arriver de romancer un peu ma vie si trépidante) (oui, je suis le genre de personne qui dit spontanément ce qui lui passe par la tête avant, parfois, de s'en mordre les doigts, surtout avec un petit coup dans le nez), et lui demandai d'où provenait cette merveille de lipstick. 

A ma question hyper précise, elle donna une réponse sans équivoque (waouh, c'est fou ce que j'écris bien avec des mots compliqués) : "Oh merci ! fit l'ingénue. C'est une marque pas très connue en vente chez Monoprix, Déborah quelque chose...".

"Déborah quelque chose..." Hmmm, j'en connaissais assez pour mener l'enquête. Par un jeudi ensoleillé, hier en fait, et pendant ma pause déjeuner, entre 12h30 et 13h30 en fait, je m'aventurai dans la rue du Temple, Paris III. Là, à côté d'André pour les chaussures et la Paroisse Sainte Elisabeth pour te confesser d'avoir trop dépenser en pompes à talons, se trouve l'enseigne où les hipsters du Marais viennent faire leurs quelques courses en cas d'envie de grignotage dans la nuit. J'ai nommé Monoprix.

Pas besoin de parcourir les allées de biscuits chocolatés auxquels tu ne peux pas résister, ni les rayons des boissons où tu te dirais que, quand même pendant l'été, entre les bières de l'après-midi et les apéros au rosé, tu n'es pas loin d'être alcoolique, pour découvrir l'espace beauté. Celui où on te promet qu'avec du fard à paupières pailleté et du mascara qui te fait des cils de tarés, tu seras la plus belle aux yeux de tous les hommes (enfin surtout aux yeux des dragueurs invétérés qui essaient de pécho juste pour baiser sans être trop regardant sur la marchandise, oups #vulgarité).

Tu passes donc devant les vernis flashy de rigueur quand les températures frôlent la transpiration aux aisselles, les fonds de teint qui te font miroiter la peau d'Elle Fanning (sans te préciser qu'elle a 14 ans et pas l'ombre d'un bouton d'acné sur la tronche) et les rouges à lèvres. Si je ne maquille guère plus qu'une assiette de porcelaine qui n'a pas besoin de fioriture pour illuminer une table banale (ne compare pas mon corps à une table s'il te plaît), je suis assez friande de lipstick. En ce vendredi, par exemple, je n'ai ni crème hydratante (le lever ayant été dur, je n'ai pas eu le temps de me tartiner le visage), ni mascara (mes yeux endormis avaient envie de rester tranquilles), mais j'ai forcé sur le lipstick bonne mine, celui-là même qui a fait l'objet de mon enquête au Monop' du coin. 

Je n'ai pas tourné longtemps pour enfin lever le voile sur le rouge à lèvres à la couleur chatoyante de la vendeuse Claudie Pierlot. Déborah, personne ne créerait une marque de cosmétique avec un prénom de fille de joie, si ? (pardon à toutes les Déborah, mauvais souvenir de collège...). Il n'y avait donc qu'une seule marque possible : Déborah Milano. C'est un ensemble de rouges à lèvres aux jolies teintes qui tiennent vraiment, agréablement et durablement. Le tout pour la modique somme de 10,90 €. Autrement dit, pacotille face aux Dior et Chanel qui sont, certes, ultra robustes aussi, mais plus ruinant du porte-monnaie.

Je ne saurai trop vous conseiller cette petite marque et la couleur rossetto qui donne bonne mine à ta bouche quand le reste de ton visage crie qu'il a envie d'aller se coucher.

Sur ce, bonne journée :-)

9 commentaires:

  1. Est-ce que tu connais Hélène ? Ou plutôt "miss helen", c'est une autre marque make up vendu chez Monoprix !
    J'y ai trouvé un rouge à lèvres superbe, (couleur 'fushia' : rose flashy qui en plus sent trop bon !)au début de l'été, il ne me quitte plus !
    Il y a aussi les Rimmel, collection Kate Moss, j'ai le n°5, il sent tellement bon, j'ai envie de le manger ^^ (et la couleur est canon).
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces marques me disent quelque chose en effet mais je n'en possède aucun produit. Il serait temps d'y remédier :-)Merci en tout cas pour ces bons plans !
      Passe un chouette weekend !
      Bises

      Supprimer
  2. il me fait penser au rouge à lèvres d'antan les vrais batons de rouge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le packaging et le rouge en lui-même sont super beaux ! Ca fait classe de sortir pareil petite chose de ton sac à main !

      Supprimer
  3. Il a l'air bien beau ce rouge à lèvres et je suis certaine qu'il donne bonne mine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus que bonne mine même, il te rend limite canon ce rouge !!!

      Supprimer
  4. je suis comme toi du genre a poser plein de questions sur les fringues des autres....
    j'adore ce rouge!!!!!!
    xxo

    RépondreSupprimer
  5. parfois c'est dur de ne pas demander ça a mes eleves....
    xxo

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage sur CCCandCo. :-)