16 octobre 2012

J'ai écouté France Gall (ou comment j'ai réussi à ne rien acheter en une journée de shopping)

Parfois je me dis que le monde est contre moi. J'en viens à me demander ce que j'ai bien pu faire pour que la cruauté s'abatte aussi violemment sur mon petit être frêle et innocent. Je suis maudite...

Un soupçon de raison m'a traversé la semaine dernière : non, non, non, non, je n'achèterai plus rien jusqu'à Noël (sauf de quoi survivre dans cette jungle, à savoir du chocolat Lindt "Crème Brûlée", du jambon de parme, de la mozzarella fumée et du vin, le kit de la subsistance). A peine avais-je proféré cette interdiction, qu'une copine m'appelait pour m'inviter à passer un samedi après-midi à lécher les vitrines, et qu'une collègue m'invitait aux ventes privées Maje. Wo Wo Wo Wo ! Doucement les filles, ce n'est que le début de mon sevrage. Vous y allez un peu fort pour tester ma résistance, c'est moche ce que vous me faites-là... 

J'ai dit à ma collègue "Naaaaaaaaan, tu sais j'aimerais mais je ne peux vraiment pas, j'ai gym suédoise, et NAAAAAAAAAAAAAAN JE PEUX VRAIMENT PAS Y ALLER UN AUTRE JOUR, sorry", avant d'éclater en sanglots et de pousser des petits gémissements dans lesquels on pouvait aisément distinguer des "Maaaaaaaje" de douleur.

J'ai dit à ma copine "OK, mais je te préviens, je n'achète rien, absolument rien, même pas une glace Amorino au goûter, ce serait pêcher, ça fait pas partie de mon kit de survie" avant de boire un verre de vin quasi cul-sec pour oublier l'après-midi de frustration qui m'attendait.

Samedi 15h30. Métro Saint-Paul (ça va, c'est pas comme si on avait choisi le quartier de Paris qui te donne envie de claquer ta paye en quelques heures). 


 Direction la merveilleuse boutique Lomography qui se révèle bien maigre en fringues mais tout aussi séduisante en appareils qui font des photos où tu te trouves belle... Non, je n'ai pas craqué malgré les couleurs chatoyantes de ces petites machines à souvenirs.

Oh tiens, Maje et Sandro, l'un à côté de l'autre. Quelle coïncidence. T'es sûre que tu veux y aller. Je vais t'attendre à l'extérieur. Non, non, je t'assure, je suis bien là sous la pluie... Ca me rafraîchit. Ouais, j'ai chaud. Je sais pas ce qui m'arrive, je crois que je vais faire un malaise... J'ai finalement essayé une jupe en dentelle bleu nuit, et un top col claudine. J'étais belle, j'ai dit à la vendeuse "Hm, je suis pas convaincue..." sans être moi-même convaincante.

Oh tiens, Les Fées de Bengale. Là, je ne rentre vraiment pas. Non, non, non, non, y'a cette jupe Madeline, elle est folle de mon corps, elle va me harceler si je fous un pied dans cette boutique. Mais tu comprends pas, les vêtements sont fous de nos jours (ou alors ils te rendent dingue ? Hm, ça doit plutôt être ça... Je pense m'acheter une camisole que je m'enfilerais de force).

Oh tiens, Princesse Tam Tam... Bon, je pense pouvoir résister, c'est pas comme si j'avais pas déjà deux ensembles de la nouvelle collections, hein ? Oui, je sais, on dit jamais deux sans trois, mais je ne suis pas superstitieuse, ni fétichiste, ni désireuse, ni dépensière, donc ça va le faire, hein ?( si tu crois que le "hein ," appelle au réconfort, tu as raison). J'essaye un bandeau clair avec de la dentelle. Il est beau. Il me va bien. La vendeuse me lance un petit "Alors ça va, vous le prenez ?" et là, c'est le drame "Oui, oui, je vais le prendre". Avec désastreuse tentative de rattrapage "Euh, je suis désolée, mais en fait non, je ne vais pas le prendre parce que vous comprenez je suis mariée et je préfère que mon mari le voit avant, c'est important qu'il aime les sous-vêtements que je porte, et je suis pas encore habituée, ça fait que trois ans qu'on est marié, c'est pas beaucoup trois ans, hein ?" Je crois que la vendeuse a pitié pour moi, je m'en vais.

Je suis rentrée, frustrée au plus haut point, mais contente, oui contente d'avoir résisté, non sans faiblir, mais en réussissant à ne pas dégainer ma carte bleue. Je te fais le V de Victory :-)


9 commentaires:

  1. Félicitations !!! Je pense que j'aurais craqué, lamentablement, surtout chez Princesse Tam Tam !

    RépondreSupprimer
  2. Victoire !!!!!! moi je crois que je n'aurai pas résisté... je suis faible

    RépondreSupprimer
  3. j'adore les Fees de Bengale, c'est pas super connu mais elles font de super trucs je trouve.
    et ..bravo!

    ✄Letizia

    http://www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je les aime ces Fées... C'est bio-éthique en plus, j'aurais pu craquer :-)

      Supprimer
  4. Quelle force de conviction, bravo Malou !! Je pense que j'aurais craqué... d'ailleurs en ce moment, je craque un peu trop ^^
    Bises et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement bien de se lâcher (parfois !!!)

      Supprimer
  5. tu as bien fais :)
    ahhh moi je veux un de ces fameux appareils lomo....!
    bise

    http://www.mymymode.com

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage sur CCCandCo. :-)